Pourquoi l’inter-association de la Grange-aux-Bois est-elle mise à la porte ?

Alors qu’elle occupe l’Espace de La Grange depuis plus de 20 ans, l’inter-association de la Grange-aux-Bois a été sommée par la municipalité de quitter les lieux avant le 1er septembre 2021. Un nouveau projet d’action sociale, jugé plus inclusif par la Ville de Metz, devrait lui succéder.

Les bénévoles l’ont su par courrier. Vendredi 12 mars, en découvrant le contenu de l’enveloppe, ils sont restés stupéfaits. Dans la missive, François Grosdidier, le maire de Metz, annonce mettre un terme à leur convention, et leur indique qu’ils doivent quitter les lieux avant le 1er septembre 2021, estimant que le travail accompli par l’inter-association « ne joue pas le rôle fédérateur attendu ».

Une vingtaine d’associations

Regroupant plus de vingt associations culturelles et sportives du quartier de la Grange-aux-Bois, l’inter-association est installée au sein de l’Espace de La Grange grâce à une convention de mise à disposition des locaux délivrée par la Ville de Metz. Cet espace est aussi le lieu du centre de loisir et de l’accueil périscolaire où sont pris en charge une centaine d’enfants. Au total, six salariés et dix équivalents temps plein font fonctionner l’inter-association, qui a perdu son statut de centre social il y a deux ans.

Au centre de la discorde entre la municipalité et la structure, cet agrément de centre social est actuellement en cours d’examen par la CAF, qui doit rendre sa réponse en avril. Mais pour la Ville de Metz, le statut ne sera pas reconduit. Bouabdellah Tahri, adjoint à la Politique de la Ville et à la Jeunesse, considère que le projet porté par la structure n’est pas assez inclusif. « Nous avons estimé que l’équipe dirigeante actuelle telle qu’elle est organisée aujourd’hui et dans son fonctionnement, ne remplit pas sa mission, à savoir tisser du lien social en fédérant les habitants et les autres associations », a affirmé l’élu dans un post sur Facebook.

Incompréhension

En équilibre budgétaire, l’inter-association espère pouvoir défendre son projet devant François Grosdidier, afin de comprendre les raisons de cette décision. De son côté, Thomas Scuderi, candidat aux municipales de 2020, a affiché son soutien aux bénévoles sur Twitter. « Grosdidier dans toute sa splendeur : un souci avec une association ? Inutile de les aider à améliorer leur projet socio-éducatif, il suffit de les virer sans sommation après 23 ans d’engagement pour le quartier », a écrit l’ancien adjoint de Dominique Gros dans un tweet.

« Il n’y aura pas d’arrêt des activités, périscolaires incluses, à l’Espace de la Grange », rassure Bouabdellah Tahri. En effet, une autre structure proposant un objectif ciblé, dans la continuité de l’inter-association, est prévue par la municipalité. « La Ville de Metz prend ses responsabilités et je réaffirme qu’aucun enfant ni aucun salarié ne seront mis de côté dans la future organisation », promet l’élu.

Laura Bannier

Un commentaire sur “Pourquoi l’inter-association de la Grange-aux-Bois est-elle mise à la porte ?

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :